5 qualités qui font échouer à l’école, mais réussir en trading

Quelles sont les qualités utiles en trading et considérées comme des défauts par le système scolaire, et plus globalement, comment « la masse » nous encourage à échouer?
Penser différemment donne des résultats différents: parfois bons, parfois mauvais, mais définitivement personnels et porteurs de nouveauté. Pourtant, les personnes qui pensent différemment ne sont pas faciles à « gérer » et sont sans cesse invitées à revenir dans le moule.
Voici les 5 caractéristiques des personnes qui échouent à l’école et qui réussissent dans leur vie.

  • Déséquilibré :

On l’appelle aussi : « le passionné ». Il n’a pas plus de temps ou de ressources dans la vie qu’un autre ; alors, toute l’énergie, tout le temps, toutes les ressources qu’il développe dans sa passion, il ne les utilise pour travailler le reste…
Les personnes qui réussissent sont donc des personnes déséquilibrées par rapport à la « norme » de compétence : excellent pour une chose, mauvais pour tout le reste. Je suis bien placée pour savoir que constamment, on encourage ces personnes à devenir moyennes en tout et bonnes en rien.

En trading, il faut préciser ce que j’entends par passion, car certains pourraient se méprendre. Être passionné de trading, c’est bien, ça aide… Toutefois, je parle de passion au sens large : de passion ouverte et élargie. Certains seront passionnés par l’informatique, d’autres par l’économie, certains s’enflammeront dans les études d’indicateurs, et d’autres, il ne faut pas chercher loin… se focalisent sur la psychologie. Mais rares sont ceux qui se passionnent pour l’ensemble, tant les gouts sont larges, voire opposés. Comment se passionne-t-on d’économie quand on est un ponte de la programmation informatique? Comment peut-on s’extasier devant Ichimoku quand on réfléchit à la résilience en trading?
Le passionné devra donc rentrer en lien, et pour ce faire, il doit être…

  • …Sociable :

Si un passionné seul ne peut pas avoir l’ensemble des compétences nécessaires à une réussite franche et massive en trading, plusieurs passionnés ensemble, chacun dans leur domaine, ça peut déchirer!
Et pour les trouver, ces autres passionnés indispensables pour devenir un trader redoutable, il faut être sociable, autrement dit par les profs, « bavards ».
Je sais qu’il n’y a pas beaucoup d’anciens bavards dans mon lectorat, mais qui sait, peut-être que la perspective d’avancer avec d’autres personnes peut vous dérider la langue ? Le bavard, pour le système scolaire c’est un futur looser, alors que dans une vie d’adulte, le bavard crée des connexions avec le monde, les idées et les informations.
Le bavard découvre le monde avec des idées fraiches qui sont autant de pistes d’évolution possible. Il sait trouver chez l’autre les compétences qui lui manquent, il est généreux et sincère, il est connecté au monde.
Soyez bavards ! Enfin, moi je dis ça…
L’idée va peut-être piquer votre…

  • …curiosité:

Être curieux en trading, cela permet de progresser, de découvrir, d’être acteur et non-spectateur des évènements. Se mettre en route et regarder ce qu’il se passe, ouvrir grand les yeux et être là, pleinement.
Le curieux découvre, explore d’autres pistes de réflexions, d’autres postulats, bref, d’autres possibles. Il avance en aveugle, ne sachant pas franchement où cela va le mener, mais peu importe, car il prend du plaisir dans cette promenade nocturne. Il tâtonne, il regarde, il s’émeut, se surprend, s’extasie et il progresse constamment. La curiosité en trading vous permettra de mieux connaitre la technique, de découvrir des idées de stratégie, de travailler votre comportement et de prendre du recul, bref, elle vous rendra compétent.

  • … créatives :

La créativité en trading vous permet d’explorer d’autres pistes que celles que vous avez l’habitude de privilégier.
Être créatif repousse les frontières de l’imaginable, pour le meilleur et pour le pire, ça dépend…
Quoi qu’il en soit, le créatif bouscule et ouvre des voix. Il propage des idées farfelues, mais parfois pas si bêtes, et ces idées ont quelque chose de cher : elles sont rares.
A l’école, le créatif est dispersé, bizarre, décalé. La société rechigne à bouger. En même temps, on ne peut pas la blâmer, faire bouger toute une société, c’est long ! Alors les bizarres, les dispersés sont mis dans un coin de la classe pour ne pas trop perturber la paix qui règne sous le joug du conformisme.
Par voie de conséquence, ce gamin déséquilibré, bavard, hors sujet et bizarre finit par être…

  • …Non impliqué :

Et en trading, être non impliqué, ça peut être utile.
A ce stade, j’ai bien conscience que je dois assembler les pièces d’un puzzle, parce que lundi, je vous parle de passion et vendredi, de non-implication…n’y aurait-il pas une contradiction quelque part?
Vous pouvez être passionné par le travail de fond sans être impliqué dans une position précise. Peu importe une position, combien en passerez-vous? Combien en avez-vous déjà passé? Ce n’est qu’une parmi tant d’autres. Ce qui importe, c’est l’ensemble. Votre richesse ou votre pauvreté éternelle ne se jouent pas aujourd’hui, mais avec une somme énorme de petites actions. Si la passion peut vous permettre d’être pugnace dans leur réalisation, elle vous permet aussi de vous désengager d’un résultat immédiat: vous aimez ce que vous faites, vous n’avez pas besoin de réussir immédiatement pour entretenir votre motivation.
Une réussite en trading, c’est la loi des grands nombres, être non impliqué dans votre position immédiate vous aidera à faire pencher la balance en votre faveur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *