Burn-out en trading

"Je suis perdu dans les limbes, pétrifié, incapable du moindre geste.
Tout me heurte , me blesse et m'effraye; pas de chemin en avant, le sol se 
dérobe sous mes pieds , plus de chemin en arrière, je n’ai nulle part ou aller
et je suis face contre terre.
Personne ne comprend, personne ne sait et je suis désespérément seul, 
spectateur de ma débâcle et de ma folie.
J’aimerais pouvoir réparer, oublier et m’enfuir et j’ai peur et j’ai mal.
Quels sont les mots de ma détresse, où est l'issue vers quelque improbable 
éclaircie? 
Sous l’orage, je ploie , l’eau monte et je ne sais plus nager. 
Peu importe, je ne me battrai plus, je n’en ai plus la force, 
je vais rester là et attendre que les flots m’emportent comme dans une nouvelle
naissance funeste."

Vivre un « burn-out » en trading est extrêmement difficile. On se sent inutile, mauvais, fatigué et l’avenir parait sombre, tout manque de goût, et vous avez conscience de la difficulté de sortir de cet état d’esprit.

Vous avez l’impression d’être seul au monde, personne ne peut comprendre votre douleur et votre peur.
Sachez que vous n’êtes pas seul à vivre cela. Tout le monde a des passages à vide; pour certains, c’est plus long et plus sombre que pour d’autres, mais nous connaissons tous le doute et la peur.

Gardez à l’esprit que vous avez de la valeur, que vous n’êtes pas seul sur cette terre et que le trading n’est pas votre seul domaine d’expression.

Sortir de cet état d’esprit demande une énergie que vous aurez probablement du mal à trouver; mais elle est pourtant en vous, cette force naturelle et instinctive qui vous aidera à sortir du trou.
Vous devez le choisir et je sais que ce choix est dur à faire. Vous pouvez vous appuyer sur une personne, une idée, une action.

Vous devez accepter de vous retirer temporairement du « jeu », car vous n’avez plus les ressources suffisantes pour avancer dans votre trading.

Ce retrait est indispensable pour vous refaire une santé. Sans cela, vos commettrez des erreurs, qui vous feront descendre encore plus bas… C’est un cercle vicieux, vous devez trouver l’impulsion pour vous en extraire !

Lorsque vous aurez choisi de vous sentir mieux, les choses ne vont pas se transformer d’un coup de baguette magique, mais vous serez naturellement plus réceptif aux petits plaisirs de l’existence, et tous ces petits plaisirs, mis bout à bout, vous aideront à avancer, et vous nourriront peu à peu.

Prendre une douche chaude, manger du chocolat, se promener, regarder un film sympa, contacter des amis, faire du sport, jouer, etc.: tentez d’accueillir le plaisir de ces instants sans enjeu, ils vous donneront la force de sortir de cette impasse.

Au début, ce sera comme un mensonge, vous vous forcerez et le plaisir ne sera pas réellement là, mais peu à peu, le mensonge va prendre et la joie s’invitera à nouveau dans votre vie.

Dressez une liste de choses simples que vous aviez l’habitude d’apprécier et que vous allez faire aujourd’hui et demain.

Prenez un temps pour noter: « Aujourd'hui, je vais faire ceci ou cela et 
je vais y prendre du plaisir » même si en ce moment cela n’est pas tout à 
fait vrai !

6 réflexions au sujet de « Burn-out en trading »

  1. Le trading manuel est extrêmement exigeant. Les conséquences de chaque défaut sont amplifiées.
    Contrairement a la plupart des autres jobs:
    – pas de jour de congé
    – pas de certitude (qq soit l’horizon de temps)
    Pour viabiliser sa progression, point de salut sans psychothérapie.
    Manque de discipline, burn-out, etc… Trouvent racine dans l’enfance.
    Psychologie et intelligence étant orthogonales … La démarche est inévitable.
    Pire, l’intelligence aggrave le pb, car elle n’est qu’un amplificateur

    En gros… Si on est FUCKé,avec un QI de 200 on fera juste faire de plus étrons.
    Il faut restructurer le rapport à soi-même. Purger toute honte toxique, culpabilité, illégitimité, sentiment d’abandon, insatisfaction
    Sans ça… Ça pourrait bien ne rester qu’une chimère addictive

    1. Bonjour,

      « L’intelligence aggrave le problème »…
      Je suis en train de lire « Le cygne noir » (une vraie pépite, je le conseille!!!) et Taleb fait référence à cette idée.

      Mais pas l’intelligence proprement dite (tout dépend de ce que l’on mets derrière le mot), plutôt l’illusion de savoir ou de connaitre.

      C’est une idée que je défend depuis longtemps : nous ne savons rien! Le meilleur d’entre-nous ne sait rien, tout ceci est trop complexe et interconnecté; imaginer que l’on est en mesure d’avoir une analyse complète et fiable est une grave erreur car c’est impossible pour un cerveau humain.

      Pour parvenir à vivre avec notre trading, nous devons accepter que l’on se sait rien et que tout cela nous dépasse. C’est facile pour moi car l’analyse m’ennuie, je ne suis donc pas tentée…! Probablement d’ailleurs que j’ai développé cette idée de maitrise comportementale pour contre balancer mon désintérêt total pour l’économie.

      Quoiqu’il en soit, cela me permet de n’avoir aucune opinion à priori et de rester « cachée » derrière mon process opérationnel : je rentre quand il se passe ceci, je gère comme cela et basta… et pour le moment, que dire? ça marche plutôt bien…

  2. Le livre « Le Secret » de Rhonda Byrne m’a beaucoup aidé dans ces moment là…en 2011.

    Pour nous (qui travaillons à deux) c’est le fait que l’autre est là sur Skype (on habite loin de l’autre) nous motive à nous lever.
    On passe toute la journée en ligne à commenter le marché et surveiller notre robot DAX.

    Et tous les jours on teste de nouvelles variantes, on s’oblige, c’est long, c’est dur mais ça paie, chaque fois on améliore le Trading Plan
    les courbes deviennent plus lisses, les drawdown plus faibles, les montantes plus douces etc… le moral reste bon…

    Bon WE

    Amitiés,

    Hugues

    1. Super Hugues, vous avez trouvé un fonctionnement qui vous protège de vous même!

      Pour le livre « le secret »… Comment dire sans être désagréable? Je trouve l’idée tellement naïve! J’ai beaucoup de mal avec cela :  » Tu attires ce en quoi tu crois »
      Dans un certain sens, c’est évidemment exact car nos croyances conditionnent nos actions et dans un déroulement logique qui nous dépasse: on récolte ce que l’on sème.

      Mais le livre fait état d’un positionnement spirituel qui m’a perdu en chemin. Ce coté « relié au grand tout », désolée mais c’est trop pour moi. Probablement que je ne suis pas assez « évoluée » pour cela;-)

  3. Bonjour Caroline,

    Je suis toujours impressionné par votre compréhension globale du fonctionnement psychologique en matière de trading et votre capacité à l’exprimer avec justesse.

    Vos écrits du jour sont remarquables. J’adore chaque matin découvrir dans ma boite mail votre « thème du jour ». A chaque fois, après l’avoir lu, je me dis : « c’est vraiment bien vu… c’est exactement ça… c’est dingue, j’ai l’impression qu’on parle de moi…etc…etc… ». Celui de ce matin m’a beaucoup touché et m’a rappelé des moments passés douloureux… Votre talent à l’exprimer avec des mots « pile dans le mille » me l’a fait beaucoup apprécier.

    Je voulais juste vous écrire ce commentaire pour vous remercier encore de nous (je pense que je ne suis pas le seul lecteur à vous apprécier) faire partager votre savoir et vos histoires, conscient que cela vous demande de la réflexion et de l’action que vous prenez sur votre propre temps.

    Un grand MERCI !!!

    Bien à vous,

    Fabrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *