L’humour : votre bouclier!

De quel équipement auriez-vous besoin pour entrer dans une arène et mener un combat de gladiateurs?

Auriez-vous l’idée d’y rentrer sans bouclier ?

La comparaison peut paraître douteuse, j’en conviens. Toutefois le trading est bien un combat ! Un combat contre vos propres démons, un combat contre les autres traders, un combat contre les robots. Nous devons bien garder à l’esprit que ce que l’un gagne l’autre le perd.

Je répète donc ma question, auriez-vous l’idée de rentrer dans une arène sans bouclier ?

Je n’aborderai pas dans cet article la question des armes sur laquelle je reviendrai plus tard ; je vais par contre développer une technique précise et assassine de défense qui tient en un mot : l’humour.

Quel avantage l’humour vous donne-t-il dans votre activité de trader ? La liste est tellement longue que je vais me contenter de vous donner quelques pistes qui sont à mon sens les plus importantes:

Digérer une perte :

Pour ceux qui ont téléchargé mon premier e-book (si ce n’est pas fait dépêchez-vous de le faire sur le formulaire qu’il y a à votre droite !) Vous avez déjà lu les différentes réactions nocives que vous pouvez avoir face à la perte. La colère, l’évitement, la tristesse… Il existe tout un panel de réactions qui vous desservent. Grâce à l’ancrage émotionnel vous êtes aujourd’hui équipé d’un moyen simple pour vous détacher de cette émotion primaire.

L’humour vous permettra d’aller un cran au-dessus, je m’explique, la technique de l’ancrage vous permet de retrouver votre calme, si on prend une échelle vous étiez donc à moins deux et vous êtes passé à zéro. L’humour vous permettra de passer de zéro à plus trois.

Vous avez fait une perte, vous êtes par exemple en colère, vous retrouvez votre calme, et vous prenez une distance riche d’analyse grâce à l’humour.

Apprendre de vos erreurs :

L’humour est l’outil le plus agréable pour prendre de la distance, pour dédramatiser une situation qui, au bout du compte, n’a rien de dramatique ! Vous faites une perte, quelle conséquence cela va avoir sur votre vie ? Où sera cette perte dans six mois ou dans un an ? Si cette perte engendre des comportements destructeurs elle peut être le début de la fin. Si, après cette perte, vous pouvez retrouver votre calme, à part l’impact financier immédiat, elle n’a aucune incidence réelle.

Si vous parvenez à prendre de la distance sur cette perte, à en rire, et donc à caricaturer les travers qui vous y ont amené, alors cette perte vous apportera bien plus que n’importe quel gain : l’enseignement, la connaissance de vous-même, la capacité à passer un bon moment dans une situation que vous qualifieriez de mauvaise.

Vous mettre en condition pour gagner :

Si vous parvenez à prendre assez de distance et de recul pour rire de vos erreurs ; cela signifie aussi que vous avez la capacité d’en tirer des leçons. De plus la décontraction que nous offre l’humour nous donne des conditions optimales pour gagner. Sans compter que votre activité sera moins stressante, l’humour vous permettra d’économiser vos ressources émotionnelles et sera donc un allié fiable vers votre réussite.

Tout ceci est bien joli, mais comment développer votre sens de l’humour ?

Il n’y a pas véritablement de technique psychologique et mentale pour développer son humour.

J’ai eu beau chercher, demander à des confrères compétents, la réponse est unanime : une seule manière nous est aujourd’hui connue pour développer notre humour : en consommer !

Il faut dire qu’il y a certains outils moins plaisants que celui-ci à pratiquer! Alors demandez-vous quelle place accordez-vous à l’humour dans chacune de vos journées ? Quelle radio écoutez vous, quelles émissions regardez-vous, quel positionnement relationnel avez-vous avec vos amis et surtout pratiquez-vous l’humour chaque jour ?

Si vous n’écoutez que France Inter, ne regardez que BFM TV, et ne parlez que de graphs avec vos amis ; alors je suis désolée et, sauf votre respect, il faut faire quelque chose !

Assistez à des spectacles, écoutez Rires et Chansons, regardez des comédies potaches, faites des blagues ridicules, bref contactez la personne en vous qui aime le rire et la légèreté. Car nous avons chacun en nous la capacité d’être tantôt graves et tantôt légers. Et n’oubliez pas que la légèreté est un excellent investissement pour votre capital émotionnel.

C’est pourquoi je vous invite à partager des blagues fines et légères sur le monde du trading dans la partie commentaire !

Et pour lancer la danse, je commence :

« Un trader à la bourse de Paris s’entend demander par son jeune fils :

– Papa, qu’est-ce que c’est que l’honnêteté ?

Le père lui dit :

– Suppose qu’un investisseur financier me donne un capital à placer de 1 million d’euro et qu’en quelques semaines, tout parte en fumée. Ça arrive des fois quand le marché est à la baisse.

Eh bien l’honnêteté, c’est de prendre une commission de 50000 euro au lieu de 150000 euro ! »

 

12 réflexions au sujet de « L’humour : votre bouclier! »

  1. Bonjour Caroline,
    allez je vais tenter un trait d’humour sous forme de maxime lue sur un forum :
    « La Bourse est une façon très onéreuse de découvrir son propre tempérament ».
    Funny ?

  2. A new wide-eyed, aspiring trader asks a learned, wealthy, successful trader, ” How can I end up with a million dollars in the stock market?”

    The old trader scratches his head and after some thought says, “Start with $2 million”.

  3. :)))
    Pour une journée sans humour de mon côté, voilà que le niveau vient de remonter 😉
    Je viens de sourire, Merci !
    Comme quoi l’humour est efficace !
    Sorry no joke related to trading not my specialty…
    Mais en fait, ce qui compte et si j’ai compris ton message dans cette article. L’humour appelle l’humour que l’on soit dans le trading ou pas…
    Très bonne journée

  4. C’est clair, Caroline, que l’humour est une arme dans beaucoup de situations, notamment pour remplacer l’agressivité face à des policiers, des contractuelles ou de quelqu’un de borné.
    Cela détend tout de suite l’atmosphère.
    Ce qui marche le mieux c’est l’auto-dérision. Personne ne peut le prendre mal !

    Personnellement, j’essaie, plutôt que d’en rire, de tirer de l’énergie de mes échecs pour tenter autre chose.

  5. Arrivant sur une île tropicale pour passer des vacances au soleil, un trader rencontre sur la plage un pêcheur de l’île. Celui-ci ne semble pas riche, il ne possède que sa barque, un filet, un t-shirt troué et son sourire.
    – Bonjour l’ami, salue le trader. N’aimerais-tu pas développer ton activité de pêche ?
    – Et pourquoi donc ? lui rétorque le pêcheur.
    – Tu pourrais t’associer avec 2 ou 3 pêcheurs pour vendre à meilleur prix une plus grande quantité de poissons. Ensuite, tu emploierais du personnel, ensuite tu achèterais d’autres bateaux pour faire plus de profits …
    – Et ensuite ? …
    – Tu développes à l’international, tu entres en Bourse, tu revends tes parts et tu profites de tes millions pour passer ta vie sur des îles au soleil !! s’enflamme le trader.
    – Alors j’y suis déjà, conclut le pêcheur avec son large sourire, hihi

    Bel été et merci pour tes articles Caroline

  6. je ne suis pas trader mais je suis souvent malheureuse (vraiment ) je me laisse impressionner et manipuler par plus habile que moi, plus « méchant » ou plus égoïste
    c’est pourquoi je cherche comment changer mes comportements relationnels, comment me donner de l’humour ou développer le peu que j’ai
    une des phrases importantes pour moi dans votre article parle des réactions nocives face aux pertes (agressions pour moi) : la colère, l’évitement, la tristesse . .. tout un panel de réactions qui me desservent
    j’ai besoin de prendre conscience de ça : c’est MON comportement qui est nocif pour moi même
    2ème phrase importante , et même capitale : dédramatiser une situation qui au bout du compte n’a rien de dramatique – quelle conséquence sur votre vie ? qu’en restera-t-il ds ququs temps si vous vs en démarquez ?
    ça aussi il faut que je l’intègre : dédramatiser, rendre aux conséquences , et d’abord aux gestes d’autrui, leur juste poids, leur juste valeur , … qui peut être nulle si je n’y réponds pas
    enfin la 3ème : cette perte n’a aucune incidence réelle si je sais garder mon calme -et je change le mot perte par : cette injonction de la personne qui veut me manipuler ou par cette contrariété ou cette prétention de mon ‘ennemi’ etc …
    merci pour la leçon et merci pour la possibilité d’y écrire
    ça me permet de me l’approprier

    1. Bonjour,

      ce dont vous parlez me fait penser aux réactions de stress. Chez l’animal, le stress est causé par le danger de mort immédiate; chez l’homme, outre ce danger qui mobilise le stress évidemment, c’est l’interprétation d’une situation qui enclenche le stress. En fait, c’est moins le sens que l’on donne à la situation, que la manière dont on traite l’information qui est à mettre en cause. Pour imager : une bouteille remplie ; la situation qui vous stress serait le liquide, la manière dont vous la traitez serait la bouteille. L’humour est un des moyens en notre possession pour changer la bouteille. Il y en a d’autres, je vous invite à lire les articles dans la rubrique « cerveau » si ça vous intéresse.

      Bonne journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *