Le doute et les cadeaux de la vie

 

Alors que je prépare ma prochaine chronique pour DailyFx ce vendredi sur le thème du doute, je décide de partager avec vous une des solutions technologiques pour s’en prémunir, autant que faire se peut.

Dans cet article, une fois n’est pas coutume, je n’aborderai pas les causes et les impacts du doute sur votre trading, je garde ça pour les quelques courageux qui assisteront à la présentation en direct sur dailyFx ou en différé sur ma chaine YouTube en espérant bien que vous serez au rendez-vous.

Aujourd’hui, point de psychologie « Marie-Claire », je vais droit à une des solutions technologiques envisageables pour contrer le doute : Strategyquant.

Il y en a d’autres, évidemment ! Nous en avons d’ailleurs testé beaucoup : certaines étaient mauvaises, tout simplement ; d’autres intéressantes, car peu techniques et relativement fiables, mais terriblement chronophages ; et celle-ci, très technique et chronophage pour qui l’aborde seul, mais ouvrant des horizons lointains…

Avant de vous expliquer dans les grandes lignes ce qu’est Strategyquant, laissez-moi le plaisir de vous raconter par quel hasard improbable nous sommes tombés sur cet outil, parfaitement confidentiel dans notre pays de cocagne qui fleure bon le pain frais et le vin hors de prix.

Olivier Poiret, mon frère et mon partenaire, travaille depuis plusieurs années à l’automatisation de plusieurs stratégies en swing et en scalping. Le chemin est tortueux ; la rétention d’information, une religion ; et je ne compte pas le nombre d’impasses où il est tombé en cours de route.

Depuis des années, je suis son périple, lui apportant une vision extérieure pleine de recul et parfois de bon sens… pour ce qu’il en dit, je ne suis pas proprement apte à en juger, bref !

Parallèlement, j’ai un réseau de connaissances en Russie où j’ai vécu 3 ans et parmi eux un développeur informatique passionné par les marchés financiers. Au Nouvel An 2014, je suis à St Petersbourg, en train de fêter dignement 2013 qui se meurt et il me demande gentiment où nous en sommes sur le codage d’une stratégie de pull-back qui l’intéresse beaucoup. Entre 2 gorgées de vodka et gavée de pirojki, je fais part des difficultés rencontrées : pour totalement automatiser une stratégie, nous avons plusieurs freins, notamment pour tester la viabilité d’une approche dans le temps. Olivier doute, il est fatigué et moi aussi, je ne sais pas comment l’aider… buvons un coup ! Mon ami m’offre alors un large sourire et m’annonce que pour une fois, c’est lui qui va m’apporter une solution. J’ouvre grand mes oreilles et je me concentre au maximum de mes capacités quand il commence à m’expliquer en Russe avec un langage de geek passablement alcoolisé, en quoi consiste Strategyquant. Sur le moment, je n’entrave que dalle, passez-moi l’expression. Toutefois, l’information est claire, j’ai une piste, nous prenons date dès le lendemain pour l’explorer.

Ce que je vois alors me consterne autant que cela m’enchante : Strategyquant offre plusieurs fonctionnalités indécentes d’efficacités sur MT4 et sur la Ninja trader : codage immédiat de certains paramètres par des blocs de construction stratégique, analyse des facteurs pris en compte et test de robustesse sur un large panel de marchés, optimisation de la politique de gestion… Même si je ne comprends rien  au fond technique de l’outil et encore moins sur la façon de le paramétrer, je comprends immédiatement ce que cela signifie : éliminer une grande part de doute sur une idée de trading, renforcer une confiance légitime et opérer avec plus de confort et de maîtrise.

Je refile l’info à Olivier qui s’y jette à corps perdu, s’y casse les dents tant l’outil et difficile d’accès et il rentre en contact avec les créateurs du programme pour bien en assimiler tout le potentiel. À ce moment-là, il m’a perdu depuis longtemps et je range Strategyquant dans un petit coin de ma mémoire, demandant parfois à Olivier de réaliser des tests pour mon trading manuel et me contentant des résultats qu’il me fournit, bon seigneur. Pendant ce temps, Olivier tisse des relations avec l’équipe de codeurs de SQ et propose des fonctionnalités additionnelles qu’il ne trouve pas dans la version de base.

Pourquoi, alors que je m’apprête à aborder la notion de doute, je vous parle de Strategyquant ? Parce que c’est le meilleur outil que j’ai trouvé qui permette de tester réellement une approche sur le long terme ; parce que je souhaite promouvoir la formation que nous faisons avec Olivier et Nicolas début novembre et que cet outil fait partit de notre support pédagogique, parce que je suis officiellement devenue distributrice de Strategyquant en France.

Vous avez probablement remarqué qu’il y a peu, voir pas de service de trading que je recommande ouvertement, et ce pour une raison très simple, c’est qu’il y en a peu où j’ai souhaité placer ma confiance.

Si vous estimez qu’à présent, c’est le doute qui vous empêche d’avancer, je vous invite à envisager cette option, nous serons ravis de vous y aider ! Si vous souhaitez acquérir Strategyquant, contactez-moi, je peux vous fournir une grosse réduction sur les abonnements.

A vendredi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *