Plier le principe de réalité…ou pas!

Comme la réalité reste parfois déplaisante ; et comme il est doux de se bercer d’illusions !

Le trading ne fait évidemment pas exception  ; et les incantations divinatoires qui tenteraient de faire plier la réalité à notre volonté ne manquent pas : « le marché va se retourner » «  les prix vont revenir sur mon point d’entrée » «  je sens que le marché va faire ci, je sais qu’il va évoluer comme ça »

Mais au fond, que sais le meilleur d’entre nous ?

Rien ! Absolument rien ! Et temps que le trader n’a pas accepté cette réalité, il augmente considérablement ses chances de perdre.

Cette réalité déplaisante, beaucoup la refusent, alors ils chargent des tonnes d’indicateurs, ils multiplient les échelles de temps de leur graphiques, ils cherchent LE système qui les rendra immensément riche sans même se lever de leur fauteuil et ils espèrent, férocement, longuement, démesurément, avant de comprendre que les marchés n’offriront jamais, aucune certitude.

Combien auront-ils perdus entre temps ? Cela dépend de chacun.

Mais nous ne parlons pas ici que d’argent, on parle aussi de l’énergie, de confiance, de joie, de rêve… et probablement bien d’autres choses encore !

Pourquoi refuser notre vulnérabilité augmente notre risque?

De prime abord, il y a comme un paradoxe là dedans : si j’accepte d’être vulnérable, je serais plus fort ? Qu’est ce que c’est que ces carabistouilles ? ( ou autres 😉

Les actions que nous mettons en place pour refuser notre vulnérabilité nous poussent souvent dans la mauvaise direction.

Le trader va multiplier les informations pour optimiser ses points d’entrée, et ceci est positif jusqu’à un certain stade. Il arrive un stade où le nombre d’informations devient un handicap, pour plusieurs raisons :

– Le système, usine à gaz complexifiée et conceptualisée à outrance devient inapplicable

– La prise de décision est très compliquée, et peut pousser le trader à l’inaction la plus totale

– La confiance démesurée que procure les infos données se transforme en certitude et empêche le trader de se positionner comme un observateur en temps réel du marché et donc de réagir de manière adéquate lorsque le scénario s’invalide

Le trader développe une sorte de fidélité absurde dans son choix, se voilant la face et augmentant son engagement

etc …

Alors, comment mettre son argent sur les marchés lorsque l’on a compris qu’au bout du compte, on ne sais rien ? Que le meilleur d’entre nous, le plus médiatisé soit-il, le plus performant, le plus automatisé, le plus talentueux, ne sais absolument pas ce que le marché va faire.

Comment s’exposer lorsqu’on a compris cela ?

Il y a tout un panel de réponses techniques à cela, mais il n’ y a qu’une réponse psychologique :

On parie sur plusieurs choses en même temps :

– La certitude qu’un système est bon, en moyenne, sur le long terme (je ne sais pas ce que le marché va faire aujourd’hui ou demain ; mais je sais que sur un mois, sur 6 mois, sur un an ; mon système est gagnant si je l’applique)

– La confiance que j’ai en moi de tenir bon la barre et d’appliquer ce système contre vents et marées.

Mes clients en coaching me répètent en boucle qu’ils n’ont pas peur de la partie technique, mais que la partie psychologique les effraye.

Ce à quoi je répond inlassablement la même chose :

Un trader a besoin d’un système de trading adapté à sa personnalité, qui gagne un peu plus qu’il ne pers, et de confiance dans ce système .

Acceptez votre vulnérabilité sur ce qui n’est pas maitrisable, développez votre confiance sur ce que vous maitrisez et l’avenir vous appartient !

Bons trades!

2 réflexions au sujet de « Plier le principe de réalité…ou pas! »

  1. Bonjour,

    Cette phrase est très importante : « un trader a besoin d’un système de trading adapté à sa personnalité »
    Je suis quelqu’un de nerveux. La nervosité et le trading ne font pas bon ménage. Il m’a fallu du temps pour le comprendre et j’ai trouvé ma voix en Bourse depuis seulement 4 ou 5 ans en investissant en « bon père de famille » sur du trading en unité hebdomadaire. Mieux vaut tard que jamais, mais que d’argent perdu !!!!

    Alex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *